Nous allons aborder maintenant, mon week-end au Puy de Dôme, week-end dont je suis revenue avec un genou en capilotade, vous connaissez la suite.... Il n'en demeure pas moins que le séjour fut riche en découvertes.

D'abord, le petit train qui vient nous chercher. Le voyage n'est pas très long, heureusement, car les sièges sont un peu tape-culs pour dire la vérité.

DSCF7759

La vue du sommet, avec différentes couleurs selon l'alternance de nuages et de ciel bleu

DSCF7766

DSCF7780

DSCF7781

Le petit train qui revient nous chercher

DSCF7843

Agréable promenade, d'autant que c'était ma première visite en Auvergne. Mais ce qui m'a le plus intéressée là-haut sur la montagne ce sont eux

DSCF7783

Des centaines de moutons, qui paissaient et paressaient dans l'herbe, dans des prés tout autour de nous, des prés qui devenaient rapidement assez abrupts pour ne pas dire de véritables à-pics. Je peux vous dire que ces bêtes ont le pied sûr et ne connaissent pas le vertige.

DSCF7784

DSCF7793

DSCF7798

DSCF7808

Certains, sans peur et sans reproche préférent se montrer aux photographes plutôt que de regarder où ils posent les pattes, au risque de débarouler au fond de la vallée !

DSCF7816

DSCF7812