Dans la série "d'énormes fautes d'orthographe dans les livres" je vous parlerai aujourd'hui du roman

A l'Orée de la Nuit de Charles Frazier

traduit de l'anglais des Etats-Unis par Brice Matthieussent.

On y trouve "pinson" écrit pinçon, pauvre bête et "anches de saxophone" écrit "hanches"

Alors, soit Monsieur Matthieussent n'est pas très fort en orthographe, soit le travail de relecture censé pallier cet inconvénient laisse fortement à désirer.

C'est un livre emprunté et les fautes avaient été relevées ce qui me prouve s'il en est besoin, que je ne suis pas la seule à être agacée. Je me sens tenue de le signaler sinon je me sentirai complice, bien malgré moi mais complice tout de même, de cette médiocrité dans laquelle on voudrait nous complaire.

Très sincèrement, le livre de Charles Frazier ne méritait pas ça.

 

thCRDOTDSX