Le Monde de Mathilde

01 septembre 2019

Sous le pont Mirabeau...

Euh pardon ! ici c'et le pont Lafayette :-)

Sous le pont Lafayette donc, vit un héron. 

DSC01701

 

Il est magnifique, on le trouve dans un périmètre restreint autour du Pont Lafayette ou de la Passerelle du Collège. Je l'ai déjà vu planer au dessus du fleuve mais bien évidemment je n'avais pas mon APN. :-(

Vous n'aurez pas manqué de remarquer la bouteille plastique qui n'a rien à faire ici. :-)

Posté par MondedeMathilde à 06:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

30 août 2019

Escaliers en couleur

A Lyon, sur les pentes de la Croix-Rousse, figurez-vous que les escaliers sont en couleurs :-)

 

DSC02015

DSC02016

 

Je regrette de ne pas les avoir découverts avant qu'ils soient taggés par des abrutis, sans doute dépités de n'être capable que de gribouillages du niveau école maternelle.

Je les ai vus en photo avant qu'ils soit abimés et ils sont magnifiques alors merci à ceux qui ont oeuvré pour le plaisir de nos yeux ! Vous aurez tous les détails ICI.

 

  

 

 

Posté par MondedeMathilde à 06:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 août 2019

Nocturne au Parc des Oiseaux

 

 

Le Parc des Oiseaux de Villard les Dombes organise des nocturnes pendant les mois d'été.  Une fois la nuit tombée, on déambule dans les allées, dans un certain périmètre du parc, éclairé mais pas trop car il faut respecter le sommeil des oiseaux. Et la soirée se termine par un petit son et lumière.

 

En attendant que la nuit tombe, un petit singe guette la cigogne qui ne se doute de rien. 

DSC01919

 

La nuit approche, les flamands se préparent pour la nuit

DSC01934

DSC01938

 

Puis, la déambulation commence...

DSC01941

DSC01953

DSC01983

DSC01990

DSC01974

DSC01979

DSC01980

 

DSC02001

 DSC02006

 

 

 

 

Posté par MondedeMathilde à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 août 2019

Pour rire ou sourire

th

Je l'ai choisi pour son titre. Il se lit d'une traite et il est hilarant. Aucune occasion de rire ne devant être négligée, je vous encourage vivement à vous en payer une tranche.

Posté par MondedeMathilde à 05:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 août 2019

Les Aiguilles d'Arves (Savoie)

L'emblème de la Maurienne.
Les Aiguilles d'Arves dominent la vallée de l'Arvan. La plus belle trilogie des Alpes selon l'anglais Coolidge qui en fit officiellement la première ascension en 1878.
La plus haute des aiguilles culmine à 3514 mètres, c'est l'Aiguille Méridionale. Les autres portent le nom de Aiguille Centrale (3513m) et Aiguille Septentrionale également appelée Tête de Chat (3 358 m et 3 364 m).
Tout cela pour vous dire que, afin de fuir la ville sous canicule, nous nous sommes réfugiés au pied des Aiguilles et nous avons bénéficié matin et soir d'un magnifique spectacle .
Les voici au lever du soleil

 

DSC01633

DSC01625

Le soir au coucher du soleil

DSC01573

DSC01574

Au passage un parapentiste qui tente de s'assoir sur un nuage

DSC01618

 

Posté par MondedeMathilde à 05:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 juillet 2019

Idées de lecture

Ces deux romans m'ont positivement enchantée, d'où l'idée de les partager avec vous. Le premier, je l'ai choisi tout-à-fait par hasard car j'avais droit à 3 livres pour 2 euros et je n'en avais choisi que deux, alors pour ne pas décevoir le monsieur à la caisse je suis retournée en chercher un. Bien m'en a pris.

41hOnqBSEgL

Elles se sont rencontrées à la fin des années 1960 et ne se sont plus quittées : tout le monde les appelle "les Suprêmes", en référence au célèbre groupe de chanteuses des seventies. L'intrépide Odette converse avec les fantômes et soigne son cancer à la marijuana sur les conseils avisés de sa défunte mère, tandis que la sage Clarice endure les frasques de son volage époux pour gagner sa part de ciel. Toutes deux ont pris sous leur aile Barbara Jean, éternelle bombe sexuelle que l'existence n'a cessé de meurtrir. Complices dans le bonheur comme dans l'adversité, ces trois irrésistibles quinquas afro-américaines se retrouvent tous les dimanches dans l'un des restaurants de leur petite ville de l'Indiana : entre commérages et confidences, rire et larmes, elles se gavent de poulet frit en élaborant leurs stratégies de survie. Invitation à une lecture aussi décalée que féconde de la problématique raciale aux Etats-Unis, ce formidable roman de l'amitié et de la résilience propose une exemplaire défense et illustration de l'humanisme conçu comme la plus réjouissante des insurrections.  

3 femmes attachantes pour une histoire parfois triste, parfois gaie, mais jamais ennuyeuse. Alors si vous ne devez lire qu'un roman cet été, lisez-le !

Le second a été aussi choisi au hasard et cette technique me réussit.

41QCK-MgybL

Eleanor Oliphant est un peu spéciale.

Dotée d'une culture générale supérieure à la moyenne, peu soucieuse des bonnes manières et du vernis social, elle dit les choses telles qu'elle les pense, sans fard, sans ambages. Fidèle à sa devise " Mieux vaut être seule que mal accompagnée ", Eleanor évite ses semblables et préfère passer ses samedis soir en compagnie d'une bouteille de vodka.
Rien ne manque à sa vie minutieusement réglée et rythmée par ses conversations téléphoniques hebdomadaires avec " maman ".
Mais tout change le jour où elle s'éprend du chanteur d'un groupe de rock à la mode.
Décidée à conquérir de l'objet de son désir, Eleanor se lance dans un véritable marathon de transformations. Sur son chemin, elle croise aussi Raymond, un collègue qui sous des airs négligés, va lui faire repousser ses limites.
Car en naviguant sur les eaux tumultueuses de son obsession amoureuse et de sa relation à distance avec " maman ", Eleanor découvre que, parfois, même une entité autosuffisante a besoin d'un ami...

Vous aimerez cette Eleanor fidèle à sa logique mais qui, en même temps, est prête à faire de nouvelles expériences lorsqu'elle comprend que peut-être elle se fourvoit. Je craignais, d'après son titre, d'avoir affaire à une lecture légère pour neurones fatigués mais loin de là. Eleanor Olliphant est un personnage unique, qui porte le roman à elle seule, ce qui donne un roman fort. Et l'écriture finement ciselée de Gail Honeyman est un régal. Très belle découverte que ce roman. Et d'ailleurs, si vous ne devez lire que 2 livres cet été....

 

Posté par MondedeMathilde à 17:57 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
12 juillet 2019

Vide-dressing

Pour des raisons de praticité, vous trouverez le vide-dressing ICI

Posté par MondedeMathilde à 06:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2019

Je n'ai rien écrit ici depuis le 10 juin ??!! Mais comment est-ce possible ??!! Mais comme le temps passe vite !!!! Trop vite !!! 

En réalité, si je n'ai rien écrit c'est tout simplement que je n'ai rien d'intéressant à dire. Alors, en attendant l'inspiration, je vous souhaite de passer un bel été !!

thESTRDS1J

Posté par MondedeMathilde à 08:08 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
10 juin 2019

Promenade matinale au zoo

Il n'y a pas de mystère, si vous voulez que les allées du zoo soit vides de visiteurs et avoir les animaux tout à vous, il faut vous lever tôt. Dont acte.

Je ne vous mens pas, les allées sont vides, jugez-en par vous-même.

DSC01063

 

Info pour ceux que cela intéresse

DSC01064

Le lion se tenait au frais

DSC01068

 

et la panthère était disponible

DSC01087

DSC01095

DSC01102

Bon, je dirais qu'elle guettait l'arrivée de son casse-croûte, mais peu importe, elle était là devant moi et j'ai pu la mitrailler.

 

Pour lui aussi c'était l'heure du casse-croûte :-)

DSC01129

Posté par MondedeMathilde à 06:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
06 juin 2019

Le parc animalier du château de Moidière

Voici quelques uns des animaux vus ce jour-là ; l'animal qui m'intéressait le plus, en l'occurence le linx, faisait la sieste et n'était visible que de loin, dommage... la prochaine fois...

DSC00902

DSC00884

DSC00890

DSC00897

DSC00898

 Cohabitation

DSC00904

DSC00908

DSC00915

DSC00926

le bouquetin a pris un peu de hauteur

DSC00928

 

DSC00936

DSC00935

Heure de la sieste aussi pour le loup qui, cependant était moins bien caché que le linx

DSC00945

DSC00953

DSC00969

DSC00970

DSC00964

DSC00974

DSC00979

DSC00978

Je terminerai par les ratons laveurs, la liste des animaux n'est pas exhaustive, la faute à des photos ratées, à une absence de lumière ou à des animaux non coopératifs mais j'y retournerai :-)

DSC00987

 

Posté par MondedeMathilde à 09:48 - - Commentaires [8] - Permalien [#]